La production d’asperges

Une histoire qui commence à Hœrdt

Denkmal Heyler  - Hoerdt

Denkmal Heyler – Hoerdt

L’asperge a été introduite en Alsace, et à Hœrdt en particulier, en 1873 par le pasteur Louis Gustave Heyler. C’est à Philippeville, en Algérie où il exerce son ministère, qu’il découvre la culture de l’asperge. En comparant le sol aride africain qui convient parfaitement à l’asperge à celui de Hœrdt, il décide de revenir en Alsace pour y introduire ce légume. Il parvient à convaincre les agriculteurs hœrdtois de se lancer dans cette production et fait de Hœrdt la capitale de l’asperge.

Dans le Haut-Rhin, les grandes zones de production se situent à Illfurth, Rumersheim-le-Haut, Village-Neuf et Horbourg-Wihr.

Tous les ans, des milliers de gourmets et gourmands sillonnent du nord au sud de la région « La route de l’Asperge d’Alsace » pour faire, tel un pèlerinage, un ou plusieurs repas d’asperges chez les restaurateurs du cru affichant le label Asperge d’Alsace. Synonyme de garantie d’origine, de fraîcheur et de production contrôlée, ce label est gage de qualité pour le consommateur.

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos :